Canicule : création du label Fresh Tech pour lutter contre le réchauffement climatique

À situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Face à l’alarmante hausse des températures constatée en cette fin de mois de juin, le gouvernement a mis en place un label visant à favoriser l’émergence d’un écosystème de la fraîcheur en France.

C’est une décision radicale prise par la gouvernement français pour lutter contre la canicule et qui intervient quelques jours après le rappel à l’ordre du Haut Conseil pour le climat sur les engagements de la France à réduire ses émissions de CO2 pour atteindre la neutralité carbone en 2050.

Tous les espoirs du gouvernement sont désormais placés dans la Fresh Tech : “C’est le rôle des entreprises de prendre le relai des institutions publiques quand elles bloquent sur des thématiques aussi clivantes que le réchauffement climatique” a déclaré Emmanuel Macron lors de l’inauguration de la Fresh Tech.

À l’origine de cette décision, la stagnation des discussions autour de la régulation du transport aérien, de la réduction de l’impact environnemental des grands groupes, de l’utilisation des énergies fossiles et de l’intégration des énergies renouvelables. Pour le Secrétaire d’État au numérique Cédric O, la Fresh Tech a le mérite de faire l’unanimité : “Laisser l’écosystème numérique et les territoires s’emparer du sujet a suscité l’adhésion de la majorité, de l’opposition et des lobbies” se félicite-t-il avant d’anticiper : “Ce n’est pas un désengagement de l’État, c’est un partage de responsabilités ”.

Les objectifs de la Fresh Tech sont doubles : créer un écosystème de startups dédié aux nouvelles technologies du froid et labelliser des lieux totems capables de souffler un vent de fraîcheur sur la France. Si l’écosystème est toujours en cours de construction, les labels commencent quant à eux à être attribués. Pour l’heure ce sont principalement les cinémas, les centres commerciaux et les chambres froides qui en bénéficient mais Cédric O affirme que les premiers labels territoriaux seront très vite attribués : “Nous allons labelliser la Bretagne et la Normandie pour l’ensemble de leur oeuvre et notamment leur courageux combat contre la canicule et la chaleur en règle générale”.