La commune de Deux-Verges déçue de son totem après sa labellisation French Tech

Alors qu’elle ne prétendait même pas à la labellisation, la commune du Cantal s’est vue attribuer par erreur cette distinction de la French Tech. Une confusion dont la commune aurait très bien pu s’accommoder… avant qu’elle ne découvre le totem qui lui a été attribué.

Étonnement à la mairie de Deux-Verges (03) ce mardi matin. Alors que rien ne laissait présager la nouvelle, c’est à la surprise générale que la commune de 50 habitants s’est vue décerner le label Deux-Verges Tech : “On a reçu un courrier pour nous notifier de la nouvelle” explique Pascal Poudevigne, maire de Deux-Verges, avant de poursuivre : “La French Tech, c’est eux qui gèrent Internet en France c’est ça ? On aura peut-être une meilleure connexion avec ce label”.

À l’origine de cette récompense, une reconnaissance qui a l’air de surprendre le maire : “Ils saluent notre engagement en faveur de la NothingTech. Je ne sais pas ce que c’est.” Une situation dont la ville aurait très bien pu s’accommoder, mais là où le bât blesse pour Pascal Poudevigne, c’est sur le totem censé représenter Deux-Verges Tech : “Une tomme de fromage ! C’est scandaleux, ce n’est pas parce que nous sommes dans le Cantal que nous devons TOUJOURS être associés au fromage, c’est lassant à la fin”.

Contacté par la rédaction de Naddymess, le comité de labellisation French Tech semble penser qu’il s’agit d’un canular : “Je me souviens de cette demande de labellisation” se souvient Clara Neveu, responsable des labellisation “Le dossier avait vraiment l’air solide, mais avec le recul, je pense qu’il s’agit d’un canular. Probablement une commune voisine qui cherchait à taquiner Deux-Verges” explique-t-elle.

Mais le maire ne décolère pas : “Ce n’est pas du tout représentatif de notre commune” s’indigne Pascal Poudevigne, avant de conclure : “ Ce n’est quand même pas compliqué de représenter Deux-Verges !”