Drame : Incapable de scaler son offre, une startup rétrogradée au rang de "PME"

Après deux ans d’existence, la startup “VaCATair” doit désormais se présenter comme une PME et non plus comme une startup. Son dirigeant redoute les futurs impacts business. Témoignage.

Coup de massue pour Bruno Lassieux, CEO-Founder-Product Manager-Sales Executive de “VaCATair”, société spécialisée dans la brainstorming pour chats : “Quand votre félidé fait l’idée !” nous explique fièrement Bruno. Après avoir fait appel aux services d’une agence de notation de startups, Bruno a reçu un résultat plutôt inattendu : sa société n’est pas une startup.

Ils nous ont expliqué que notre offre n’était pas scalable en l’état” raconte le dirigeant refusant de rentrer dans les détails pour ne pas raviver l’émotion. Il a même dû refaire ses cartes de visites pour l’occasion “Je suis passé de CEO-Founder-Product Manager-Sales Executive à Dirigeant pour faire plus “entreprise” comme on dit” regrette-t-il. “Ça en jette moins je trouve…

Ce n’est pourtant pas faute d‘avoir essayé de pivoter pour conserver le qualificatif de startup “J’ai essayé d’étendre mon Business Model au brainstorming canin, mais le POC n’a pas été concluant… Les chiens et les chats sont incapables de brainstormer ensemble malheureusement”.

Mais ce que Bruno redoute le plus ce sont les impacts futur pour son business “Une PME peut-elle lever des fonds ? Je n’en sais rien. J’ai l’impression d’avoir été abattu en plein vol”. Il constate déjà les premières transformations “J’ai commencé à appeler ma Team mes “collaborateurs”, rendez-vous compte !”.

Mais Bruno ne perd pas espoir : “Je ne perds pas espoir !” s’exclame-t-il. “J’ai informé mes clients de ce changement. Ils semblent être indifférents pour le moment”. Il envisage désormais d’utiliser la technologie Blockchain pour récupérer son titre de startup.