Épuisement des ressources : “La Terre a beaucoup à apprendre des startups” pour Emmanuel Macron

C’est une proposition sans précédent que vient de faire le Président de la République Française Emmanuel Macron : gérer la Terre en mode startup pour en faire la planète la plus compétitive du système solaire et ainsi pallier à l’épuisement précoce des ressources annuelles.

Le 1er août 2018, l’humanité a épuisé les ressources annuelles produites par la Terre. Réceptif aux messages d’alerte de la communauté scientifique et des ONG environnementales, le Président de la République Emmanuel Macron a décidé de s’emparer du sujet. Dans un communiqué publié en thread Twitter, Emmanuel Macron explique vouloir “une gestion plus agile et résiliente des ressources de la Terre pour rationaliser leur production et lisser leur distribution annuelle” et plaide en faveur d’un “aggiornamento planétaire”. D’après le Président “La Terre a beaucoup à apprendre des modèles startups” pour accélérer la production de ressources : “C’est à la Terre de s’adapter à l’intensification de l’activité humaine, pas l’inverse”.

Pour joindre le geste à la parole, Emmanuel Macron souhaite présenter sa roadmap lors d’un prochain G7 exceptionnel pour lequel la suspension de la Russie sera temporairement levée. Selon une source anonyme proche du gouvernement : “La France va proposer de devenir actionnaire majoritaire de la Terre et de constituer un board stratégique avec les 7 autres pays” explique-t-elle avant de poursuivre “Si le G7 ne le suit pas, on lancera une OPA hostile sur la Terre. Avec 6 mois d’endettement en ressources naturelles pour 2018, la Terre ne vaut plus qu’une bouchée de pain économiquement parlant”.

Une Startup Planet dont le premier acte fondateur sera la réalisation d’une “ levée de food ” à l’échelle mondiale nous confie notre source anonyme. Autrement dit, une collecte de denrées alimentaires et autres ressources naturelles qui viendront rattraper la dette de la Terre et constituer une sorte de “fond de trésorerie” pour les prochaines pénurie : “Les terriens sont les principaux usagers de la planète, ils ne doivent pas être pris en otage par l’incapacité de la Terre à produire les ressources nécessaires” poursuit notre source. Prochaine étape : “L’ouverture de la planète Terre à la concurrence pour améliorer sa compétitivité ”. Concurrence avec d’autres planètes ? Notre source botte en touche : “Si je vous réponds je serai obligé de vous éliminer” dit-elle soudain avec un air menaçant.

Mais pour la communauté scientifique, qui a eu vent des ambitions du Président, cette perspective n’est pas viable et ne sert que d’écran de fumée : “C’est un effet d’annonce” s’indigne Jean-Yves Le Gall, président du Centre National d’Études Spatiales (CNES) “Nous avons pris trop de retard sur l’exploration de la planète Mars. Emmanuel Macron cherche à disrupter la conquête spatiale en trouvant le salut de la Terre… Sur Terre”. De son côté, le Président Américain Donald Trump a lui aussi été informé des plans de la France et a réagi avec sa mesure habituelle via son compte Twitter :

tweet-trump

Pour commencer à financer cette initiative, le site “makeourplanetgreatagain.fr” s’est d’ores et déjà doté d’une boutique de goodies à l’effigie du slogan.