Après Ouibus, BlaBlaCar envisage de racheter la marche à pieds pour compléter son offre

Plus rien n’arrête BlaBlaCar. Après avoir marqué un tournant dans son développement avec le rachat de Ouibus, le réseau de ligne d’autocars de la SNCF, BlaBlaCar a récemment fait connaître sa volonté de racheter le concept de “marche à pieds”. Objectif : offrir une expérience de transports partagés globale.

C’est une révolution pour la TravelTech française. Après avoir étendu son offre en rachetant Ouibus et ainsi proposer une offre de voyage couplant car et voiture, BlaBlaCar souhaite désormais s’attaquer au marché de la marche à pieds : “La pratique de la marche à pieds est très répandue en France, le taux d’adoption est très bon.” explique Frédéric Mazzella, fondateur de BlaBlaCar, “C’est une donnée sur laquelle nous ne pouvons pas nous permettre de nous endormir.”

Côté mise en oeuvre, si le rachat et la commercialisation d’une pratique gratuite peut paraître surprenant, Frédéric Mazzella fait le parallèle avec le numérique : “C’est comme pour l’Open Source. On peut utiliser une base travaillée par la communauté et commercialiser des services complémentaires. On fera pareil avec la marche à pieds : compléter une pratique développée par la communauté avec des services à valeur ajoutée.”

Quant à la question du rachat, BlaBlaCar souhaite dupliquer le modèle utilisé pour Ouibus : “On a levé une centaine de millions d’euros auprès de la SNCF en parallèle du rachat de Ouibus. On souhaite que les français soient les premiers investisseurs dans ce projet et qu’ils entrent au capital de BlaBlaCar pour qu’ils s’approprient réellement l’initiative, ce sera totalement inédit en France. Pour lever des fonds auprès des français on a pensé à une campagne de crowdfunding mais rien n’est encore arrêté”

Pour Laure Wagner, 1ère employée de BlaBlaCar et aujourd’hui porte-parole de l’entreprise, les objectifs sont doubles : offrir une expérience utilisateur globale de voyage estampillée BlaBlaCar et créer un service de voyage porte-à-porte moins polluant : “Malgré nos efforts pour diminuer les émissions de CO2 en mutualisant l’utilisation des voitures, la marche à pieds reste le moyen de déplacement le moins polluant au monde ” explique-t-elle. “Vous pourrez désormais vivre une expérience de voyage communautaire globale en choisissant vos modes de transports préférés pour aller d’un point A à un point B.”

BlaBlaCar est désormais divisé en 3 Business Unit : BlaBlaCar, BlaBlaBus et BlaBlaWalk. C’est Idriss Bellessa qui a été nommé à la tête de cette nouvelle division et qui a aujourd’hui la lourde responsabilité de porter une vision ambitieuse : “l’inconvénient de la marche à pieds, c’est qu’elle s’effectue souvent en solitaire et nous voulons remédier à cela tout en disruptant la pratique du co-walking. Nous souhaitons étendre à la marche l’esprit de franche camaraderie et de convivialité qui règne au sein des voitures remplies grâce à nos services. Pourquoi marcher seul quand on peut marcher à plusieurs pour aller au même endroit ?”