Avec Sleep. effectuez une nuit complète en l’espace d’une heure

Inspirée par le succès et le potentiel de traction de la startup française Feed. , Sleep. souhaite révolutionner le marché de la Sleep Tech avec sa philosophie “Smart Rest”. Le concept : une nuit complète de huit heures condensée en 60 minutes. Entretien avec Étienne Langlois, Product Owner et CEO de Sleep.

Après le succès de Feed. et son apport aussi précieux que révolutionnaire à la Food Tech française, Sleep. entend bien redonner ses lettres de noblesse à la Sleep Tech française avec une approche similaire : “Sleep. c’est un concentré de sommeil qui tient au creux de la main” explique Étienne Langlois, Product Owner de Sleep. en nous montrant une gélule floquée du logo de la startup. “Il suffit d’ingérer la gélule et c’est parti pour une nuit complète en l’espace d’une heure !” s’exclame-t-il.

Pour la fabrication, les gélules ont été développées dans un laboratoire au Mexique “On m’a dit que les mexicains dormaient beaucoup, alors ça m’a paru logique d’y faire concevoir mes gélules pour profiter de leur expertise ” raconte Étienne sans aucune forme de ménagement. Une caution scientifique implacable dont il connaît désormais toutes les subtilités : “Les gélules activent votre mélatonine pour un endormissement rapide. Elles préservent également toutes les phases d’un sommeil classique et augmentent la production de sérotonine pour une meilleure neurotransmission”.

Avec Sleep. Étienne Langlois souhaite optimiser les temps de sommeil, améliorer la qualité de repos et surtout : “Réconcilier les infatigables entrepreneurs hyperactifs avec le sommeil. La nuit constitue un immense vivier d’heures non-productives que nous offrons aujourd’hui d’exploiter autrement qu’en dormant”. C’est ainsi qu’il décrit la philosophie “Smart Rest” de Sleep. “C’est quand même moins dangereux et addictif que la cocaïne”.

À l’origine de ce projet, un simple constat : “Les gens dorment peu ou dorment mal pour faire tout ce qu’ils ont à faire. Dans le monde de l’entrepreneuriat, on plaisante souvent sur le fait que 24h c’est trop court pour faire tout ce qu’on avait prévu dans une journée.”. C’est à cet instant que tout s’est éclairci pour Étienne : “Ce ne sont pas les journées qui sont trop courtes, ce sont les nuits qui sont trop longues. La vraie variable d’ajustement n’est pas la durée d’un jour, mais le temps de sommeil !”.

Un nouveau temps libre qu’Étienne s’est déjà empressé de mettre à profit pour étendre son concept d’optimisation des périodes non-productives : “Contrairement à mes confrères entrepredormeurs (ndlr : entrepreneurs qui dorment la nuit) je peux travailler sur deux projets en simultané ”. Baptisée Speed. “Smart Poop”, la solution propose d’évacuer en l’espace de 15 minutes l’intégralité de vos déjections quotidiennes pour éviter les interruptions intempestives et contre-productives en pleine journée. “J’ai développé un prototype que je suis en train d’expérimenter sur moi en ce moment même. D’ailleurs si vous voulez bien m’excuser, je reviens dans 15 minutes” s’amuse-t-il en faisant mine de démarrer un chronomètre. Trente minutes plus tard, Étienne nous enjoint à quitter diligemment son domicile. Le prototype n’était visiblement pas encore au point.